Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

La "voie 37" en gare de Dijon, entre la Bresse et Paris

Publié le 20 Août 2014 par S.O.S TER de la Bresse

Depuis décembre 2011, le quai A de la gare de Dijon-Ville est doté d'un prolongement qui permet aux voyageurs d'accéder à la "voie 37". Cette extension est principalement dédiée aux lignes TER qui relient Dijon à Is-sur-Tille et à Bourg-en-Bresse. Elle a permis de faire face à l'augmentation du trafic au moment de l'arrivée du TGV Rhin-Rhône à Dijon.

 

Elisabeth Piotelat se déplace beaucoup par le train entre la Bresse et Paris. Dans un article publié le 3 août 2014, elle montre que la correspondance en gare de Dijon-Ville est parfois pénible, à cause du manque de temps, compte tenu de l'affluence des voyageurs et de la configuration des lieux.

 

L'article comprend une vidéo qui traduit bien l'ambiance du voyage en train entre la capitale bourguignonne et les terres bressanes.

"Un nouveau quai pour une gare plus fluide" -  SNCF / Gares & Connexions, déc. 2011 - Image: http://zazaa.blogspot.ch

"Un nouveau quai pour une gare plus fluide" - SNCF / Gares & Connexions, déc. 2011 - Image: http://zazaa.blogspot.ch

Commenter cet article

Elisabeth 21/02/2015 16:07

Hier, 20 février 2015, impossible de s'éloigner de la bordure du quai... http://zazaa.blogspot.fr/2015/02/a-r-en-bresse-etape-2-le-retour-de-la.html

Elisabeth 20/08/2014 14:38

Ce dimanche soir, il y avait seulement 2 ou 3 autres trains à la gare de Dijon (y compris le TGV pour Paris). Du point de vue voyageur, le TER aurait sans doute pu trouver une autre voie plus proche. La SNCF a peut-être un autre point de vue ?