Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Actions en cours

Publié par S.O.S TER de la Bresse

Voir aussi les annonces sur la page facebook de l'association

Les personnes qui désirent participer à nos réunions peuvent contacter un membre de l'association ou envoyer un message à: sos.ter.bresse@gmail.com

  • Prochaine réunion du collège: lundi 25 septembre à 18h30.

  • Nous avons interpelé les candidats locaux aux élections législatives: quelles impulsions donneraient-ils à la politique nationale de la mobilité et des transports ferroviaires? Comment cette politique bénéficierait-elle aux territoires ruraux, notamment à la Bresse? Nous avons obtenu des réponses stimulantes. Voir l'article: "Législatives 2017 - Résultats de l'enquête auprès des candidat-e-s de la 4ème circonscription". Vous y trouverez notamment la réponse de Cécile Untermaier, candidate élue.

  • Le 4 février, le collège a réparti les responsabilités entre ses membres pour l'année en cours.

  • L'assemblée générale de l'Association s'est réunie le 15 décembre. Elle a traité des questions statutaires (rapports du collège, renouvellement des mandats), analysé la détérioration des prestations de la SNCF et prévu le lancement de nouvelles actions. Voir l'article publié le 29 décembre sur ce blog.

  • Dans une lettre adressée le 23 juillet à M.-G. Dufay, présidente du Conseil régional, nous avons demandé des éclaircissements sur les conditions dans lesquelles la SNCF a procédé à la fermeture du guichet en gare de Seurre et à la réduction des horaires d'ouverture de celui de la gare de Louhans. Nous estimons en effet que de telles décisions n'auraient pas dû être prises sans concertation préalable.

    Le 13 septembre, M.-G. Dufay nous a écrit que la fermeture et l'évolution des horaires d'ouverture  des guichets relèvent de l'autonomie de gestion de la Direction régionale de la SNCF.

    Pour sa part, la députée C. Untermaier a demandé à la SNCF de revenir sur ces décisions, mais la SNCF refusé.

  • Au cours de ses réunions des 11 juillet et 3 septembre 2016, le collège a analysé les résultats de l'entretien du 16 juin avec M.-G. Dufay, présidente de la Région, avec des élus bressans, et avec notre association, concernant la promotion de la ligne ferroviaire de la Bresse. Il a pris connaissance avec satisfaction des voeux votés par le Conseil municipal de Louhans et par la Communauté de communes "Coeur de Bresse" pour la réouverture du guichet SNCF de la gare tous les jours.

  • Le rassemblement en gare de Louhans du 17 juin a montré très clairement l'opposition des usagers TER et des Bressans à la décision de la SNCF de fermer le guichet les samedis, dimanches et jours de fête. Voir l'article du Journal de Saône-et-Loire paru le lendemain.

  • L'Association soutient la lutte des usagers et des autorités de Seurre contre la fermeture du guichet SNCF. Elle s'oppose à la fermeture partielle du guichet de Louhans (samedis-dimanches) dès le mois de juin. Elle exige le respect de la convention TER (entre le Conseil régional et la SNCF) qui précise les horaires d'ouverture des guichets de gares.

  • Nous avons mis à jour notre proposition de grille horaire élaborée en 2015 pour la ligne de la Bresse. La mise en oeuvre de cette proposition permettrait d'améliorer considérablement les liaisons ferroviaires entre la Bresse et les régions voisines. Elle entraînerait un accroissement de la fréquentation et permettrait de réaliser des économies d'échelle importantes.

  • A la réunion du 23 janvier, nous avons discuté des implications pour notre association de la nouvelle structure régionale (Bourgogne / Franche-Comté), ainsi que des engagements pris par la SNCF pour le développement des services aux voyageurs dans les gares de la ligne Dijon / Bourg-en-Bresse. Nous rencontrerons prochainement plusieurs élus à ce sujet.

  • Elections régionales: nous avons envoyé un questionnaire aux têtes de listes en Bourgogne/Franche-Comté. Les réponses peuvent être consultées sur ce blog. Voir références de l'article "Elections régionales: les réponses des candidats aux questions des usagers des transports".

  • L'assemblée générale 2015 a eu lieu le 26 juin à 18h30 à Louhans-Châteaurenaud. Elle a analysé les résultats des négociations avec le Conseil régional de Bourgogne concernant nos propositions d'amélioration des dessertes ferroviaires. Plusieurs élus ont apporté leur soutien au cours de cette assemblée: Cécile Untermaier, députée, Alain Cordier, conseiller régional, Anthony Vadot, président de la communauté de communes "Coeur de Bresse", maire de Branges, Stéphanie Leheis, adjointe, Municipalité de Louhans-Châteaurenaud. Deux membres de l'association voisine "TER en Mâconnais" ont aussi témoigné de leur solidarité.

  • Mme Untermaier, députée de Saône-et-Loire, a organisé le 28 mai à Louhans une réunion avec M. Michel Neugnot, premier vice-président du Conseil Régional de Bourgogne, en présence de MM. Bouchet et Vadot, avec pour objet la discussion de notre proposition d'augmentation des fréquence sur la ligne de la Bresse et de rétablissement des correspondances. La presse en a donné un aperçu.

  • Au cours des contacts que nous avons pris avec des élus du territoire en avril et mai, ceux-ci ont rappelé qu'il faut continuer à défendre la ligne de la Bresse avec détermination.

  • Le collège de l'association s'est réuni à plusieurs reprises cette année. Le projet de nouvelle grille horaire est maintenant prêt. La phase des consultations a démarré. La Bresse bénéficie actuellement d'une croissance démographique favorable à son développment, mais l'accueil des nouveaux habitants implique une politique forte pour la mobilité.

  • L'association regrette l'abandon cette année de la correspondance matinale entre le TER Dijon-Bourg et le TGV Paris-Genève. Départ de Louhans à 7h.44, changements de train à Bourg et à Ambérieu (2 heures d'attente), arrivée à Genève à 12h27! Pour rentrer dans la journée, il faut déjà quitter Genève à 15h.30! Nous exigeons le rétablissement d'un horaire normal pour les déplacements à Genève, et aussi à Lyon: le 1er train arrive actuellement à 9h.26 à Part-Dieu et le dernier quitte à 16h.34!

  • L'association "Défense du TER en Mâconnais", l'association "SOS TER de la Bresse" et un conseiller municipal de Seurre ont décidé d'unir leurs efforts pour défendre ensemble les guichets de leurs gares. Ils ont tenu une conférence de presse commune le 17 décembre à Louhans-Châteaurenaud. L'Indépendant du Louhannais et du Jura, Le Journal de Saône-et-Loire et Le Bien Public en ont rendu compte.

  • Le collège de l'association s'est réuni les 15 septembre et 25 novembre 2014 à Louhans. Il a continué de travailler sur notre proposition de grille horaire (voir ci-dessous). Le collège a aussi débattu de la coopération avec d'autres organisations, notamment: Pays de la Bresse Bourguignonne, Promotion des Voies ferrées jurassiennes, Défense duTER en Mâconnais, Café Éco-Bresse.

  • Afin d'améliorer la desserte de la Bresse et l'insertion interrégionale et nationale de la ligne, l’association achève en ce moment un projet de grille horaire qui sera soumis aux usagers, aux citoyens, aux socioprofessionnels et aux élus. Après cette phase de consultation et le lancement éventuel d'une pétition, elle proposera cette grille aux responsables de TER Bourgogne.

  • Notre assemblée générale a eu lieu le 6 mai 2014 à Louhans. Elle a approuvé les rapports usuels (moral, activités, comptes), renouvelé le collège et débattu des actions que l'association mènera en 2014/15.

  • Suite aux réponses positives reçues des candidats aux élections municipales à Louhans-Châteaurenaud et à Mervans concernant le développement des transports publics, l'association poursuivra le dialogue avec les élus (majoritaires et d'opposition), afin de promouvoir le service ferroviaire, en interaction avec celui des transports départementaux et intercommunaux.

  • Continuation de la coopération avec les élus signataires de la déclaration du 4 novembre 2013 relative au service voyageurs sur la ligne ferroviaire de la Bresse. Ce service doit correspondre aux besoins réels des habitants: des fréquences suffisantes, une plage horaire correcte, des correspondances pour tous les trains et le maintien du guichet de la gare de Louhans.

  • Participation à la Mission Mobilité de Louhans. Celle-ci informe la population bressane sur les moyens de transports disponibles et aide des personnes en difficultés à se déplacer.

  • Obtenir sur la ligne Dijon - Bourg-en-Bresse une fréquence de trains au moins équivalente à celle en vigueur avant la mise en place des nouveaux horaires le 11 décembre 2011 (qui ont supprimé un tiers des allers-retours avec remplacement très partiel par des bus entre Seurre et Louhans)
  • Améliorer les correspondances en bouts de ligne (à Dijon pour Paris, Besançon, Chalon, … et à Bourg pour Lyon et Genève)
  • Assurer le maintien du guichet de Louhans avec les horaires les mieux adaptés pour le public et à un niveau non inférieur aux prestations actuelles (du lundi au samedi: 9 h 15 à 12 h 30 et 13 h 30 à 17 h 30. Dimanches et fêtes: 13 h 30 à 20 h 30).
  • Assurer des transports de remplacement des trains supprimés pour travaux et obtenir une information large de la population à leur sujet
  • Permettre aux usagers et aux élus d'exprimer les besoins des bressans en rétablissant le « comité de ligne » se réunissant deux fois par an en Bresse en présence de la Région Bourgogne (qui finance le TER) et de la SNCF
  • Promouvoir le développement de la ligne ferroviaire de la Bresse pour assurer un meilleur service à la population et augmenter l'attractivité du territoire bressan : assurer des liaisons Paris-Lyon et Dijon-Genève desservant Louhans ; remettre en service le court tronçon entre St-Jean-de-Losne et Auxonne afin d'offrir une alternative peu coûteuse à la branche Sud de la LGV Rhin-Rhône ; assurer la liaison de la ligne de la Bresse avec le futur Contournement Ferroviaire de l'Agglomération de Lyon (CFAL) ; faire acter dans les documents d'urbanisme le rôle stratégique des gares bressanes dans une perspective de développement des transports durables.
  • Promouvoir une conception durable de la mobilité en zone rurale prônant l'intégration des divers modes de transports et l'harmonisation des transports collectifs (train, bus, taxis à la demande, …) en termes d'horaires, d'information, de tarification et de billetterie.

Ces actions sont détaillées dans le mémorandum de l'association SOS TER de la Bresse.