Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Arnaud Montebourg écrit à François Patriat, Président du Conseil Régional

Publié le 11 Avril 2011 par S.O.S TER de la Bresse

photo-montebourgArnaud MONTEBOURG, Député, Président du Conseil Général de Saône-et-Loire, a écrit le 5 avril 2011 à François PATRIAT, Président du Conseil Régional, pour lui demander de « réexaminer très attentivement [le] nouveau projet de cadencement en prenant en compte les attentes et les besoins des habitants de la Bresse ».

 

M. MONTEBOURG fait notamment valoir à M. PATRIAT que les Bressans et les Bourguignons ont participé au financement de travaux importants dans les gares de Louhans et Mervans, ainsi qu'à la rénovation du matériel roulant, et qu'il est donc « incompréhensible d'en arriver à ce projet » qui va pénaliser considérablement les populations Bressanes, mais aussi les Dijonnais qui viennent travailler en Bresse. Il attire également l'attention sur le caractère inadapté des autocars de remplacement (allongement du temps de transport, moindre sécurité en hiver, pénibilité pour les personnes âgées).

 

Ces arguments viennent en soutien des positions affichées par notre collectif depuis le début de nos actions pour « sauver » les trains de la Bresse.

 

Enfin, constatant le retrait général de des services publics d'État dans le monde rural (postes, perceptions, gendarmeries, tribunaux), Arnaud MONTEBOURG se demande ce qui va rester « si la Région et la SNCF diminuent encore les services rendus à la population Bressane. »

 

Pour le texte complet de la lettre d'Arnaud MONTEBOURG, cliquer ici.

Commenter cet article