Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

encore une pierre dans le jardin de la SNCF....

Publié le 14 Avril 2012 par S.O.S TER de la Bresse

 

en-colere.jpg

 

Dans le cadre de mon activité professionnelle, j'avais organisé le 12 Avril 2012 un rendez-vous en gare de Dijon avec une collègue  en provenance de PARIS. Nous avions prévu de rejoindre la Bresse dès son arrivée.

La semaine précédente, j'avais donc pris son billet d'aller et lui avait remis lors de mon séjour à PARIS, je savais donc parfaitement ce que j'avais acheté : un aller simple PARIS-MERVANS arrivée à DIJON à 18 H 34 avec correspondance (marquée sur le billet) à 18 H 43 Dijon-Mervans.

Le 12 AVRIL dès 18 H, j'ai reçu plusieurs SMS de la part de mon amie qui m'informait des difficultés mécaniques qui se passaient dans le TGV de 18 H 34 : d'abord 20 mn de retard, puis 30 mn, puis 40 mn, puis 50 mn...

J'ai tout de suite alerté le responsable de l'accueil SNCF qui n'a pas voulu croire qu'un passager du TGV retardé arrivait pour une correspondance pour MERVANS. Je lui ai passé mon amie sur mon portable qui lui a lu le trajet marqué sur son billet, il ne l'a pas crue non plus.

Entre temps, le TER de la ligne de la Bresse du 18 H 43 est parti, il n'a pas voulu nous attendre.

Pour l'agent SNCF, l'émission de ce billet était impossible. Il m'a alors appris que ce billet avec une correspondance pour Mervans (ou Louhans, Bourg-en Bresse) ne peut pas exister car  la SNCF "s'arrange" pour qu'on ne puisse pas  vendre un billet avec une correspondance de moins de 10 mn. Le fameux billet, objet de son incrédulité, aurait été vendu avec une correspondance de 9 mn, et donc pour lui, je ne pouvais que me tromper. Pourtant, la gare de Seurre auprès de laquelle je l'ai acheté me l'a édité sans aucun problème ni même évoqué que nous pourrions rencontrer des difficultés.

 

à DIJON,dans l'attente du TGV toujours en déroute, j'étais très inquiète car la posibilité d'attraper le dernier train de 19 H 30 pour SEURRE terminus s'amenuisait de minute en minute et nous allions être bloquées  à Dijon.

L'agent SNCF a quand même accepté de le retarder de 5 mn, toutefois, il ne voulait pas organiser notre transfert en taxi depuis SEURRE jusqu'à MERVANS car il voulait d'abord voir le billet de mon amie avant toute instruction à un taxi. Elle est enfin arrivée à 19 H 35 ! soit plus d'une heure de retard. L'agent SNCF a examiné le billet dans tous les sens, en a fait une copie et nous l'a redonné sans un mot avec un geste agacé. A notre arrivée à SEURRE, un taxi nous attendait.... Nous sommes arrivées à la maison à 21 H 40, presque 2 heures plus tard que ce j'avais programmé et bien érintées....

 

Avec le recul, j'ai alors réalisé que la SNCF a  ajouté des difficultés supplémentaires pour les voyageurs pour la Bresse. Non seulement, le manque de synchronisation du cadencement (qui est pourtant fait pour cela.....) nous fait rater certains  départs de TGV à DIJON mais il nous fait aussi rater le TER de la Bresse au retour en nous interdisant d'acheter un billet avec correspondance. 

Face à ces stratagèmes, il faut vraiment de la constance pour vouloir rejoindre la Bresse.

Tout bonnement Machiavélique !

Commenter cet article