Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

La Bresse privée de Comité de ligne !

Publié le 21 Novembre 2011 par S.O.S TER de la Bresse

Lors de la réunion du 4 avril 2011 à Dijon, Michel Neugnot et Jean-Paul Pinaud, Vice-Présidents du Conseil régional de Bourgogne, avaient annoncé que se tiendraient dorénavant deux comités de ligne par an.

 

Le  dernier comité de la ligne de la Bresse a eu lieu le 28 mars dernier à Louhans, avec plus de 150 participants. Logiquement, le suivant devrait donc avoir lieu cet automne.

 

La consultation du site de la Région montre en effet que 6 comités de ligne (sur les 8 existants) vont être organisés

 

http://www.region-bourgogne.fr/Comites-de-lignes-TER,610,5849

 

Mais on constate d'après ce site que rien n'est prévu pour la Bresse.

 

Cependant, toujours d'après le site du Conseil régional, un comité de ligne aura lieu le 29 novembre à Dijon à 19 h, concernant 4 lignes au départ de Dijon, dont l'axe "Dijon-Seurre". N'y aurait-il donc pas de trains ni d'usagers, ni d'élus après Seurre, à Mervans, à Louhans,  à Saint-Amour et jusqu'à Bourg-en-Bresse ?

 

Toutefois, nous avons appris que des lettres d'invitation avaient été adressées à certains élus et à certains usagers, sur des critères inconnus (notre collectif, qui n'est pourtant pas inconnu de la Région, n'a pour sa part pas été invité). D'après ces  invitations, il sera traité le 29 novembre de la ligne "Dijon-Seurre-Louhans-Bourg" ! Donc deux informations contradictoires : au grand public, le Conseil régional annonce que la réunion ne portera que sur le trajet Dijon-Seurre ; à quelques invités triés sur le volet, il dit qu'elle portera sur l'ensemble de la ligne. Alors que les comités de ligne sont théoriquement ouverts à tous.

 

Mais étant donné que la réunion portera aussi sur 3 autres lignes, et qu'elle est prévue durer une heure et demie, à peine plus de 20 minutes pourront être consacrées en moyenne à chaque ligne.  Peu de chances dans ces conditions que les problèmes, pourtant bien réels et bien cernés, de la ligne de Bresse soient abordés avec tout le sérieux nécessaire !

 

La conclusion est simple : pour nous, rien n'est fait par le Conseil régional pour engager avec les usagers un véritable dialogue.

 

Il est vrai qu'en Bresse, la protestation contre les nouveaux horaires est sans doute plus organisée qu'ailleurs. Mais alors, où est le courage politique de nos élus ? Où est la concertation dont ils se réclament ? Qui parlera encore de "démocratie participative" ?

 

 

 

Commenter cet article