Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Les candidats aux législatives plébiscitent la ligne de Bresse

Publié le 4 Juin 2012 par S.O.S TER de la Bresse

Début mai, nous avons remis un questionnaire aux candidats inscrits dans la 4ème circonscription de Saône-et-Loire (Bresse - Val de Saône). Nous souhaitions connaître leurs positions concernant l'amélioration du service public de transport ferroviaire.

Nous avons reçu les réponses de 6 candidats (sur 8): Marie-Claude Colin Cordier, EELV; Arnaud Danjean, UMP; Eric Michoux, Div.dr.; Isabelle Pirat, FdG; Maxime Thiebaut, DLR; Cécile Untermaier, PS. Nous les remercions pour leurs réflexions très stimulantes. 


Les candidats se prononcent tous pour la promotion du service public de transport ferroviaire, indispensable à leurs yeux. Ils avancent des impératifs économiques liés à la hausse du prix des carburants, sociaux découlant de la situation des personnes sans voiture et environnementaux dus aux problèmes de pollution notamment. Ils rappellent aussi que l'aménagement du territoire et le soutien de l'économie bressane exigent un réseau de transports publics efficaces.

Opposés à la réduction des fréquences imposée en 2011, les candidats demandent l'amélioration des connexions avec le réseau national et, en particulier des liaisons rapides avec les villes de Lyon, Genève et Paris.


Quelles actions les candidats mèneront-ils, s'ils sont élus, pour la réalisation de ces objectifs?

- M.-C. Colin Cordier s'opposera aux restrictions du service public ferroviaire; elle rencontrera le Ministre des transports et lui indiquera les liaisons multiples que permettent la ligne de Bresse et le réseau régional.

- A. Danjean reprendra contact avec le président de la SNCF et le directeur régional à Dijon. Il réunira aussi élus locaux et usagers pour porter les revendications ensemble et pour les faire aboutir.

- L'engagement d'E. Michoux sera total sur l'aménagement des grilles horaires - pas onéreux, de bon sens – et sur l'amélioration des correspondances.

- Pour pouvoir faire fonctionner et développer les TER, les Régions ont besoin de ressources financières propres, pérennes et dynamiques. I. Pirat se battra pour cet objectif essentiel.

- M. Thiebaut interviendra auprès de la Région et de la SNCF pour rétablir les fréquences des trains sur la ligne de Bresse et pour adapter les priorités des finances publiques aux besoins réels du service public.

- C. Untermaier fera de même. Elle veillera à ce que les tarifs et les horaires des trains soient attractifs, afin de ramener les usagers dans les gares. Elle mobilisera aussi les élus des régions voisines.

 

Voici la lettre adressée aux candidats et le questionnaire (cliquez pour agrandir les images)

Et voici les réponses complètes des candidats:

- Marie-Claude Colin Cordier, EELV: pages 1, 2, 3, 4

- Arnaud Danjean, UMP:  pages 1, 2

Eric Michoux, Div.dr.: page 1

- Isabelle Pirat, FdG: pages 1, 2, 3

- Maxime Thiebaut, DLR: pages 1, 2

- Cécile Untermaier, PS: pages 1, 2

Commenter cet article