Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Quand des élus bloquent un TER sur la voie ...

Publié le 16 Février 2013 par S.O.S TER de la Bresse

action-coup-de-poing-des-elus-en-gare-du-creusotC'est en gare du Creusot-ville que cela s'est passé, le 31 janvier dernier (photo parue dans le Journal de Saône-et-Loire du 31/01/2013 - édition du Creusot - cliquer  ici )

 

Les élus du Creusot, emmenés par leur maire, André Billardon, sont descendus sur la voie et ont bloqué un TER quelques minutes, pour protester contre la réduction des horaires d'ouverture du guichet et du hall de la gare Creusot-ville, ainsi que la suppression du poste de chef de gare.

 

Voir aussi la video publiée par le JSL.

 

Notre association est très vigilante sur le maintien du guichet de la gare de Louhans, le seul existant en Bresse bourguigonne, puisque la gare de Mervans fonctionne sans personnel. Quand Louhans est fermé, les guichets les plus proches sont à Tournus ou à Lons-le-Saunier (1/2 heure en voiture).

 

Lors d'une réunion tenue à Louhans le 3 décembre, la SNCF et le Conseil Régional de Bourgogne ont garanti le maintien du guichet de Louhans pour 2013 aux mêmes horaires (Lundi à samedi : de 9h15 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 - Dimanche et jours de fêtes: de 13h45 à 20h45), mais ne se sont pas engagés au-delà. 

 

La possibilité d'achat de billets sur des bornes automatiques ou par Internet ne saurait justifier l'abandon d'une présence physique au guichet des gares. En effet, une part non négligeable de la population n'a pas accès à Internet et/ou ne maîtrise pas le maniement des automates. Rappelons que tous les usagers n'ont pas une carte bancaire, que beaucoup ont parfois des difficultés de compréhension ou de déchiffrage face à ces appareils.

 

D'autre part, le guichetier de la SNCF accède à des informations et à des opérations qui ne sont pas disponibles en ligne ou sur automate, particulièrement pour les trajets complexes ou les déplacements professionnels.

 

Le 3 décembre, nous avons entendu de la part de la SNCF et des représentants du Conseil Régional des discours qui peuvent laisser un peu perplexes. Pour justifier les restrictions d'ouverture des guichets, le représentant de la SNCF a avancé qu'on ne pouvait pas "sérieusement" demander à la SNCF de réduire ses frais sans qu'il y ait des économies de personnel. Mais qui demande que des économies soient faites au détriment d'un service public bénéficiant à l'ensemble de la population ?

 

Un des représentants du Conseil Régional a comparé les opérations sur Internet avec les distributeurs de billets, en disant que tout le monde avait bien fini par s'y mettre. Mais le niveau de complexité n'est évidemment pas comparable ! Les distributeurs de billets ont-ils supprimé les guichets des banques pour les opérations complexes ? 

 

Le service public est fait pour bénéficier à toute la population, et ce faisant il est clair que c'est aux plus faibles et aux plus démunis qu'il est le plus utile. Mais ces valeurs-là, qui les défend encore ?

 

En tout état de cause, l'association SOS TER de la Bresse affirme sa solidarité avec les élus et les usagers du Creusot.

 

 


Commenter cet article