Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Réunion de Dijon: concession mineure du Conseil régional

Publié le 6 Avril 2011 par S.O.S TER de la Bresse

 La discussion menée à Louhans au Comité de ligne s'est poursuivie le 4 avril à Dijon entre les représentants du Conseil régional de Bourgogne, appuyés par la SNCF, et le Collectif des usagers, avec la participation de Rémi Chaintron, Maire de Louhans, et de Patrick Souteyrand, adjoint. Les représentants du Conseil régional ont refusé de modifier leur projet de nouvelle grille d'horaires des trains. Ils ont fait une petite concession: le rétablissement par des autocars d'une partie des liaisons supprimées.


Les trajets train/autocar ou autocar/train impliquent des temps de transport plus longs et sont moins pratiques. Ils décourageront les usagers. Le coût supplémentaire de ces demi-mesures s'élèverait à 200'000 euros par an. Si elles échouent (cas le plus probable), ces montants seront perdus et les dessertes définitivement abandonnées.


Selon nos interlocuteurs, la nouvelle grille résulte de décisions nationales: l'ouverture de la ligne TGV Dijon-Mulhouse et la mise en œuvre du cadencement généralisé. À notre avis, ces éléments ne justifient en rien les suppressions de trains prévues en Bresse.


La concession mineure faite par les représentants du Conseil régional ne satisfera personne. Une vision d'avenir est indispensable. Le Collectif des usagers se réunira bientôt et lancera de nouvelles actions pour obtenir une réponse satisfaisante à la pétition et à la lettre ouverte.


Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse du 6 avril 2011:                      link 

 

Article de l'Indépendant du 8 avril 2011:   link   

Commenter cet article

Paul Emique 07/04/2011 22:52



Deux remarques :


La première, la plus sensible porte sur la suppression des services au départ ou a destination de Bourg-en-Bresse. Comment revenir le soir sur Louhans ? La Bresse serait donc coupée en deux, tout
cela en raison d'une vision très "administrative" du problème qui ne correspond en aucun cas aux réalités géographiques ou humaines de la ligne (je fais partie des personnes qui font Lyon-Louhans
régulièrement, et souvent en aller-retour sur la journée).


La Région Bourgogne invoque des soucis bidgétaires pour justifier ses suppressions de service. Fort bien, mais alors pourquoi a-t-elle financé à hauteur de 20% la réfection du pont-rail de
Louhans si c'est pour réduire (et à terme supprimer ?) la desserte voyageurs, seule activité relevenant de sa compétence ? Pourquoi a-t-elle co-financé (avec de l'argent public) la modernisation
de la gare de Dijon qui profite surtout aux filiales commerciales de la SNCF (Effia, Gares & Connections ?



S.O.S TER de la Bresse 07/04/2011 23:36



Merci beaucoup de cet excellent commentaire. 


Nous souhaiterions recevoir des précisions sur:


- le nombre de personnes qui font souvent le trajet Lyon-Louhans et à quelles heures;


- le montage financier de la réfection du pont-rail de Louhans;


- Idem pour la gare de Dijon (brièvement).


Antoine Brawand


sos.ter.bresse@gmail.com