Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association "SOS TER de la Bresse"

Les nouveaux horaires cadencés améliorent le service aux usagers, selon la SNCF, mais pas partout. Sur la ligne TER de la Bresse, le Conseil régional de Bourgogne a supprimé un tiers des trains circulant entre Seurre et Bourg, ou il les a remplacés très partiellement par des autocars. Bénéficiant de l'appui des acteurs socio-économiques et des élus bressans, les usagers ont créé un collectif en février 2011. La même année, en octobre, ils se sont constitués en Association.

Ça bouge aussi dans le Jura !

Publié le 16 Novembre 2011 par S.O.S TER de la Bresse

La mise en place des nouveaux horaires ne pénalise pas que les Bressans .

 

Nos amis de Lons ont aussi à se plaindre  :

  • suppression de dessertes directes de Strasbourg (il faudra maintenant changer deux fois de trains ...)
  • suppression de trains pour Lyon à des horaires pratiques ...

L'Association pour la Promotion des Voies Ferrées Jurassiennes organise une

 

manifestation 

le dimanche 20 novembre à 18 h 30

en gare de Lons

 

Avec le soutien de la Fnaut Franche-Comté.

 

L'Association SOS TER de la Bresse soutient pleinement les usagers et les usagères du Jura !

 

Pour télécharger le tract, cliquer ici. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

 

Mise à jour au 22 novembre 2011

Une soixantaine de personnes étaient présentes dimanche en gare de Lons, dont MM. Jacques Pélissard, député-maire de Lons-le Saunier, et Gérard Bailly, sénateur. Notre collectif était représenté.

Les manifestants ont dénoncé les suppressions de trains et les nouveaux horaires dont sera victime la gare de Lons. Dans leurs interventions, les présidents Vuillemin (APVFJ) et Jeannin (FNAUT Franche-Comté) ont décrit les conséquences inacceptables de ces mesures et réclamé la mise en place de trains d’équilibre des territoires (TET) sur cet axe nord-sud où circulaient des TGV et des trains grandes lignes en direction du sud de la France.

Constat clairement exprimé : ce que vont subir les usagers de la ligne du Revermont est la conséquence directe de la mise en service prochaine de la LGV Rhin-Rhône branche Est, et du détournement de trafic en provenance du Nord via la ligne nouvelle vers Dijon puis Mâcon.

Commenter cet article